lundi 2 mars 2015

[Livre] Elisabeth Is Missing d'Emma Healey

"Comment résoudre un mystère quand on ne peut plus se souvenir des preuves ?" voici en gros, la phrase qui pourrait résumer tout ce livre : Elizabeth Is Missing. Maud est une vieille dame de soixante-dix ans qui perd un peu la mémoire. Sénilité ou Alzheimer nulle ne le sait mais ce qui est sure, c'est qu'a cause de ça, elle n'est plus vraiment prise au sérieux par ses proches ou des tiers qui ne voit en elle, qu'une vieille dame qui perd la tête et qui raconte des inepties. Elle achète des stocks de boites de conserves de pèches au sirop, oublie de boire le thé qu'elle s'est préparée, appelle les pompiers alors qu'elle n'a rien... Autant de choses qui font que sa fille en a assez de devoir s'occuper d'elle.

Seulement Maud a un soucis, c'est qu'elle n'a plus vu son amie Elizabeth depuis longtemps et qu'elle commence à s'inquiéter. Et le fait qu'elle perde la tête ne l'aide pas vraiment car quand elle en parle, personne ne porte attention à son discours. Personne, ni même les policiers qu'elle est déjà allée voir plusieurs fois mais dont elle n'a aucun souvenir. Elle va alors mener l'enquête pour retrouver son amie. En parallèle, on apprends que sa sœur Sukey a disparu juste après le guerre quand elle avait une dizaine d'année et les deux disparitions vont un peu s’entremêler dans son esprit.

Généralement quand je vais au Royaume-Uni, je reviens toujours avec trois ou quatre bouquins. Je flashe sur des couvertures et des "N°1 Best Seller" alors que je n’achèterais jamais de livres français avec cette mention ah ah. Celui-ci, je l'ai pris car j'ai vu qu’il avait gagné le prix Costa des lecteurs et puis l'histoire m'a vraiment intriguée. Une vieille dame en protagoniste d'un livre et qui en plus raconte l'histoire ? Je n'avais jamais vu ça et je n'aurais d'ailleurs jamais pensée que je puisse lire un livre de ce genre un jour car généralement j'aime bien m'identifier au personnage principal ce qui n'est pas possible ici. Maud est touchante, elle m'a fait pensé à mes grands-mères. On a envie de la rassurer et d'engueuler ses enfants qui ne s'occupent pas bien d'elle.

Ce livre est une petite merveille que l'on a pas envie de poser avant de l'avoir fini et qui a le mérite d'ouvrir les yeux sur la maladie (pour moi Maud à Alzheimer même si on ne nous le dit pas), sur le sort que l'on réserve souvent aux vieilles personnes qui déclinent mais aussi sur le deuil.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

BLOGGER TEMPLATE BY DESIGNER BLOGS