vendredi 13 février 2015

[Sport] Ma première course à l'étranger : I Conquered The Cold !

Le week-end dernier, je me suis envolée à destination de Londres pour courir le 10km de la course London Winter Run - voici mes impressions, mon petit compte rendu et mes infos pratiques !



L'événement

 En cherchant une course à l'étranger à faire avec ma copine Sarah, je suis tombée sur le site de la London Winter Run et j'ai tout de suite su que THE course que je voulais faire. Pourquoi ? Et bien déjà, elle se déroule à Londres et comme vous le savez peut être, le Royaume-Uni et moi c'est une grande histoire d'amour qui dure depuis très longtemps, et puis il s'agit d'une course mixte et caritative dont les fonds sont reversés à la recherche contre le cancer. De nos jours, malheureusement, je pense que tout le monde à déjà été touché de prés ou de loin par le cancer et pouvoir courir et récolter des fonds pour combattre cette saloperie, je trouvais cela plutôt bien. Pour l'instant c'est £528 386 qui ont été récolté !

Le coût de l'inscription est du coup un petit peu élevé (dans le £40) mais c'est pour la bonne cause ! Le parcours est quand à lui vraiment sympa car sur la route on croise un tous les grands monuments londoniens : London Eye, la Tour de Londres, la Cathédrale St Paul etc... Un peu comme du sightseeing run finalement !



L'organisation

 Comme je n'étais pas une résidente du Royaume-Uni, j'ai du aller chercher mon runner pack le matin de la course. Alors autant la veille rien n'était indiqué, autant quand je suis sortie à 7h du mat' et qu'il faisait encore sombre, ils avaient tout installés la nuit, les rues étaient bloquées et tout était signé. Au top ! Moi qui avait peur de me perdre, c'était en fait impossible hihi. 

Par contre - et je pense que c'est pour garder le plus de fonds possible pour la cause - ce n'est pas comme en France où il y a un t-shirt de fourni et des goodies. Là on nous donne seulement le dossard et roulez jeunesse ! Pour acheter des objets en lien avec la course, c'est sur leur site internet que ça se passe. Pareil pour les ravitos, point de nourriture, seulement des bouteilles d'eau a mi-chemin et de l'eau et du Vitacoco à la fin.

Des photographes étaient aussi présents sur tout le parcours. J'ai trouvé ça super pour immortaliser le moment mais moins super quand j'ai vu le prix des packs de photos ah ah.



Le compte-rendu et mes impressions 


  Me voilà dans le sas de départ avec Sarah, malgré le froid, le ciel est bleu et le soleil commence à sortir. C'est une belle journée qui s'annonce ! Les départs se font par vagues toutes les minutes et sachant que 15 000 coureurs participent, ça en fait des vagues ! Certaines partaient à peine alors que nous arrivions. Pour patienter et s'échauffer, des coachs nous motive à fond à coup de "Do you want to run ? Yes or yes ?!".

Heureusement, nous sommes parties dans les premières et après un peu de pietinnage au départ comme d'habitude, on a pu commencer à s'amuser un peu. Le parcours était parsemé de petites animations avec des Motivators sur le bord de la route pour nous remotiver en cas de coup de mou, des personnes avec de grosses cloches de vaches pour faire un max de bruit possible, des fanfares, des pom-pom girls, des canons à neige et des panneaux d'encouragement. Impossible de s'ennuyer, on enchaine les kilomètres sans s'en rendre compte. J'ai même réussi à éviter le coup de mou systématique que j'ai sur le 7ème km (qui m'a tout de même rattrapé un peu plus loin mais je pouvais compter sur les encouragements de Sarah ce qui m'a reboosté !). 

 Je ne sais pas si c'est du fait que cette course était à Londres et que du coup, ça lui donnait un goût différent, mais j'ai vraiment tout adoré du début à la fin. En franchissant la ligne d'arrivée on a eu le droit a des félicitations, des remerciements et on pouvait même faire des câlins à des ours polaires (des faux hein, je vous rassure ;-)). La médaille est superbe et puis franchement courir dans une si jolie ville que Londres, sous le soleil (et oui!) et pouvoir profiter du paysage, moi je signe direct pour l'année prochaine !



Infos pratiques 


Pour l’hôtel tout d'abord, j'en voulais un vraiment dans le centre car je ne voulais pas m’embêter à devoir prendre le métro (qui coute un bras) ou marcher trente minutes pour me rendre sur le lieu de la course. J'ai finalement choisi un appart-hotel, le Citadines Trafalgar Square, à deux pas de la station de métro Embankment. Bon évidemment, un hôtel comme ça en plein centre de Londres, ça a un certain coût mais je crois que je n'aurais pas pu mieux choisir. Les chambres sont équipées d'une mini kitchenette équipée ce qui permet de cuisiner, le personnel est très à l'écoute et la déco vraiment sympa ! Si on ajoute à cela qu'il est idéalement situé ce qui permet de tout faire à pied même pour le tourisme, moi je dis oui et je n'hésiterais pas à y retourner !

 Au niveau de la nourriture, je ne vous choquerais pas si je vous dis qu'il est hyper facile de manger végé à Londres ! Cette fois-ci j'ai mangé un super burger végé avec frites maisons et sticky toffee pudding en dessert au Walkers Wine & Ale Bar. Un pub à la déco typique planqué dans une petite ruelle super sympa dont seul Londres à le secret.

  Le midi après la course - récompense oblige hihi - je suis allée au Jamie's Italian de Picadilly. Si vous me suivez un peu, vous savez surement que je n'aime pas les chefs mais que j'adore Jamie Oliver pour sa sympathie et sa simplicité. Ses recettes sont toujours une réussite quand je les fais à la maison et je ne rate jamais une occasion de manger dans un de ses restaurants quand je suis au Royaume-Uni. Jamie's Italian est une chaine de restaurants italiens que l'on retrouve un peu partout au UK et qui propose des plats italiens hyper raffinés pour un budget plutôt raisonnable. Cette fois-ci j'avais choisi des tagliatelles (faites maison bien sure) aux champignons et au citron vert. Et comment vous dire... Un simple plat de pâtes se transforme en véritable chef d’œuvre grâce à plein de petits détails dont le commun des mortels n'aurait pas pensé : du citron vert, de la chapelure etc. Une merveille ! J'avais aussi pris soin de commander leur planchette de pains pour accompagner tout ça. Je la prends systématiquement, on y retrouve une sélection de différents pains dont un ciabatta magique à tremper dans une petite vinaigrette au balsamique. Voilà. Si vous aimez le pain vous devez essayer ça! ;)

Pour les autres repas/snack/café je suis restée dans le traditionnel avec Mark & Spencer et Costa dont le Soja Chaï Latte est une tuerie.

2 commentaires:

  1. Elle a l'air sympa cette course mais en plein mois de février ça doit geler non ?
    Sinon t'as eu le temps de te balader un peu dans Londres ? La ville est superbe et l'hotel où tu as logé a l'air vraiment sympa aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien écoute bizarrement il faisait plutôt bon pour un mois de Février !! C'était vraiment agréable !
      Je connais bien la ville, j'y suis beaucoup allée ! J'adore. Ça fait vraiment pas grosse capitale impersonnelle comme Paris je trouve (que je n'aime pas du tout ah ah...).

      Supprimer

BLOGGER TEMPLATE BY DESIGNER BLOGS