lundi 8 septembre 2014

[Animaux] Les chiens et chats errants de Crête

J'interromps momentanément les programmes de mon récit sur mon voyage en Crête pour vous parlez d'un vrai problème qui sévit sur l'ile : celui des animaux abandonnés. Pendant une semaine, j'ai croisé un nombre incalculable d'animaux - des chiens et des chats tout particulièrement - livrés à eux même. 

J'avoue que je n'ai pas compris tout de suite : en atterrissant à l'aéroport, alors que j'allais chercher la navette qui devait me mener à mon hôtel, j'ai remarqué trois ou quatre chiens qui trainaient sur la route. Naïvement je me suis dis qu'ils appartenaient surement aux gens qui étaient autour d'eux... Puis le soir même, alors que nous mangions à la terrasse de l’hôtel, deux chats nous tournaient autour pour avoir manger. J'ai alors tout aussi naïvement demandé au serveur si ils appartenaient à l’hôtel ce à quoi il m'a répondu que non et qu'ils venaient de l'extérieur pour trouver un peu à manger.



 C'est à partir de là que j'ai commencé à prendre conscience de l'ampleur du problème et il ne s'est pas passé un jour sans que l'on croise des chiens ou des chats errants dans la rue. J'ai photographié la plupart de toutes ces boules de poils qui ont croisés mon chemin, certains sont plus ou moins en bon état avec des colliers comme le bonhomme de la photo ci-dessus, d'autres sont vraiment abimés et font vraiment mal au cœur. J'ai croisé le petit chaton ci-dessus sur le parking du temple de Knossos, il était tout rachitique, un œil crevé... Une âme charitable lui avait mis un peu d'eau mais comment voulez-vous qu'une si petite créature survive toute seule sur un parking ?




  J'ai essayé de creuser un peu pour connaitre la cause du problème mais je n'ai rien trouvé de probant. J'ai cru voir sur certains forums qu'en Grèce, les animaux de compagnie n'étaient pas vu de la même manière qu'en France. J'imagine aussi que c'est un peu comme en France, les gens se débarrassent des animaux qu'ils ne veulent pas ou plus comme si il s'agissait de simple mouchoirs en papier... Je ne pense pas que les animaux soient stérilisés sinon il n'y en aurait pas autant dans les rues. Pour autant même si des comportements ignobles comme des empoisonnements voir pire (j'ai vu des photos horribles de chiens pendus pendant que je faisait mes recherches :'-( ) existent, la plupart de ces animaux ne sont pas maltraités et ont souvent un petit bol pour boire à proximité. Mais alors qu'elle est la différence avec la France ?




Et bien toujours d'après les infos que j'ai glané à droite à gauche, les équivalents de SPA en Grèce ne sont pas aussi nombreuses qu'ici. Il y a tout de même - et heureusement - quelques associations qui œuvrent pour ces animaux, qui les recueille, les requinque, les stérilise et les mettent à l'adoption. J'ai aussi pu constater de nombreux animaux recueillis dans les quelques monastères que j'ai visité ce qui est vraiment une bonne chose. Mais ce n'est clairement pas suffisant.





Voilà, j'ai vraiment adoré la Crête mais voir toute cette misère animale m'a brisé le cœur et savoir que l'on ne peut pas vraiment agir me le brise encore plus. Quand je suis partie j'étais loin de me douter que j'allais devoir être confronté à cela alors autant informer parce que quand on aime les animaux, ça peut vraiment choquer.

 
Vous avez déjà vu ça dans d'autres pays ?

10 commentaires:

  1. tes photos sont superbes mais ce que tu écris me brise le coeur aussi, je ne sais pas si je pourrais supporter de voir ça... :-( c'est sûr que c'est utile d'informer, ce genre de chose pourrait me gâcher mes vacances, si j'allais en Crète... gros bisous <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour mes photos !
      C'est choquant de les voir mais c'est encore plus choquant de voir qu'en fait, pratiquement tout le monde s'en fou...

      Supprimer
  2. Pfff, ça me rend tellement triste.... Tu fais bien d'en parler!

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour. Juste un petit mot pour vous dire que je partage votre constat à 100%. La Crete est une belle île mais tous ces animaux faméliques et le triste sort qui les attend sont un crève coeur. Nous avons passé notre séjour à arpenter les rue le soir pour distribuer croquettes et restes de nourriture tout en se sentant impuissants.
    J'avais déjà vu ça ailleurs... dans les dom tom français notamment... et il est temps de mener de grandes campagnes de stérilisation pour éviter à des portées entières de finir dans les caniveaux. C'est vraiment irresponsable de laisser la situation en l'état. Merci pour votre article en tout cas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour votre commentaire et votre retour.
      Et merci de leur avoir distribuer de la nourriture, c'est vraiment génial ce que vous avez fait !

      Supprimer
  4. Salut je voulais réagir car en ce moment je suis à Naxos et j'ai été confrontée aujourd'hui à ce que tu décris. Sur même pas 50 mètres le long de fourrés il y avait 10 chats qui semblaient être de la même famille dont trois chatons même pas encore sevrés... la plupart atteint du coryza... je les ai nourri et les nourrirais jusqu'à mon départ dans quelques jours mais jaimerais tellement faire plus ... j'ai même pensé à en ramener un avec moi mais au vu des formalités impossible..trop jeune pour être vacciné et le délai est trop court avant que je rentre .. bref j'ai le coeur brisé. ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est horrible de sentir impuissante face à cette situation mais je trouve que ce que tu fais c'est déjà super.

      Supprimer
    2. Je suis actuellement à Naxos où, il est vrai que la misère animale est omniprésente! J'en suis vraiment meurtrie!
      Des chats errants, partout et pour cause pas de stérilisation!
      Les chiens, idem et effectivement le rapport avec les animaux domestiqués et tout autre qu'en France, Belgique!
      Mon 2eme jour de vacance sur l'île, j'ai trouvé 2 chiens, enchaînés. Les chaines bien trop lourdes pour leur petit cou (plutôt pour attacher des chèvres ou gros bétail). Ces malheureux se trouvaient sans eau et naturellement en plein soleil, avec des températures dépassant les 35°. Pas de nourriture non plus! Je me suis renseignée mais ici l'indifférence envers les chiens et chats semble de mise!!!! Plus de considération pour le bétail grâce auquel la population peut tirer quelques petits bénéfices. Ce qui est loin d'être le cas avec chien ou chat.Bref, j'ai donné de l'eau et nourriture à ces misérables bêtes, c'est inutile de préciser que tout 2 mourraient de soif et faim. L'un des chien également blessé par une chaîne trop lourde à porter....A Naxos, une seule asbl pour s'occuper des animaux mais aucune réponse à mes nombreux mails envoyés. Pas de réponse tel non plus!!!!! En désespoir de cause, je me rends à la police de Naxos, qui, nonchalante, ne semble absolument pas préoccupée par ces situations. Le policier me signale qu'il passera à l'adresse indiquée et me signale qu'il est inutile de lui envoyer toutes les photos prisent de ces 2 malheureux. Le comble, un abri de fortune pour ces chiens, un tonneau métallique, tonneau remplit de détritus mais les chaînes étaient beaucoup trop courtes que pour permettre à ces malheureux d'y trouver refuge!!!!!
      Finalement, les chiens n'étaient plus sur le terrain vague en fin de journée. Les chiens, les tonneaux métalliques et les lourdes chaînes, tout avait disparu de la vue des touristes....Ces chiens n'ont pas été sauvés, ils ont juste été déplacés, là où, la maltraitance ne va gêner personne!
      Les animaux devraient impérativement être stérilisés. Je comprends néanmoins que les priorités de la Grèce soit d'ordre économique. Les habitants de Naxos ne font pas dans le sentimentalisme et pour cause. Cette île est aride, leurs ressources essentielles viennent du tourisme et de l'élevage (production fromage fêta). On comprend mieux que nos amis chats et chiens ne préoccupent pas davantage. J'ai également cherché un vétérinaire à Naxos, et je n'ai rien trouvé!! Oui on se sent impuissant et POURTANT si chacun dénonce les maltraitances infligées aux pauvres animaux, alors peut-être aurait-il une prise de conscience! Quoi qu'il en soit, je pense qu'il est important de témoigner encore et encore pour sensibiliser un maximum de personnes. Lors de vos prochaines vacances à l'étranger, si vous voyez des faits de maltraitances, n'hésitez pas à les dénoncer. Pour ceux qui ne sont pas en mesure de se défendre, c'est à chacun de nous d'essayer d'agir. Avoir pitié ne changera rien. Dénoncer les horreurs peut, faire changer les mentalités. Courage à tous dans vos combats pour nos amis à 4 pattes ;-)
      Fabienne

      Supprimer
    3. Merci pour ton long témoignage :)

      Supprimer

BLOGGER TEMPLATE BY DESIGNER BLOGS