[Sport] J'ai testé pour vous : les raquettes !

mardi 18 mars 2014



 En ce moment les températures frôlent les 20°C à Lyon mais n'oublions pas que c'est encore l'Hiver ! J'ai profité du beau temps pour aller en Haute-Savoie faire des raquettes. C'est la première fois que j'en faisais et depuis le temps que je voulais essayer je suis ravie de cette expérience que j'espère pouvoir réitérer souvent !

Direction donc le plateau des Glières - endroit que j'adore au Printemps mais que je connaissais pas du tout en Hiver - pour profiter de la tonne de neige fraichement tombée. Bon, la première chose à savoir c'est que - shame on me - je n'ai jamais fais de sport d'Hiver. Le ski ? Connait pas ! Le snow ? Jamais essayé ! Je croyais même que les raquettes avaient vraiment la forme de raquettes façon tennis, c'est pour vous dire comme je reviens de loin... Hum hum... Du coup je n'avais pas du tout d'équipements spécial neige. Ceci dit ça ne m'a pas spécialement gêner, le tout est d'avoir des vêtements et des chaussures dans lesquels on est à l'aise (étanches de préférence!). Je rêêêêêêve de faire du ski-joering (avec les chiens de traineaux!) mais bref, je m'égare, ce n'est pas le sujet du jour ;-)

 Me voilà donc partie sur une route de neige immaculée. Premier constat : c'est trop beau ! Les arbres recouverts de neige et cette immensité blanche sans trace à part celles de quelques animaux, c'est à couper le souffle. J'ai d'ailleurs un peu pesté contre les bâtons que je trouvais inutiles et encombrants car il m’empêchaient de prendre mes photos mais j'ai pu me rendre compte à l'usage qu'ils étaient indispensables. J'aime être dehors et m'extasier devant la beauté de la nature et les raquettes, c'est le sport idéal pour ça.

J'ai toujours entendu dire que les raquettes c'était crevant : c'est vrai ! Soulever les jambes pour avancer dans une neige molle et épaisse d'au moins 30 centimètres c'est carrément fatiguant. Mais bizarrement moins qu'un running par exemple parce que là on peut prendre le temps de profiter du paysage ou d'envoyer des boules de neige ;-) J'ai donc aussi pu constater que les bâtons étaient indispensables autant pour avancer que pour se relever quand on tombe (victoire, je ne suis tombée qu'une fois mais je vous dis pas l'angoisse pour se relever !). Alors oui c'est gênant et on peut pas prendre nos photos facilement mais bon, on est là pour faire du sport oui ou non ?! Après on peut choisir de suivre la trace de quelqu'un qui est déjà passé par là (c'est plus facile) ou faire sa propre trace. J'ai choisi la deuxième solution héhé. Il faut aussi faire attention aux trous parce que moi j'étais obnubilée par mes pas au point de ne pas anticiper le chemin devant moi alors qu'il y avait quelques trous ça et la et c'est hyper dangereux.

A mi parcours on a fait une pause dans un chalet pour se désaltérer un peu. Grosse erreur de ma part je n'ai pas pensé à la bouteille d'eau qui est indispensable ! J'ai pu me reposer un peu et profiter du soleil qu'il y avait ce jour là. Et moi qui suis plutôt frileuse, je n'ai absolument pas souffert du froid malgré les 2°C ! J'ai vraiment ressentie la fatigue sur le chemin du retour : j'avais les jambes lourdes mais je n'ai pas laissé tombée et suis allée jusqu'au bout. C'est quand on s'arrête qu'on ressent le plus la fatigue je trouve : j'ai fais une sieste dans la voiture et était crevée encore le lendemain ! Par contre point de courbature ni d'ampoule, ouf !

Au final j'ai tout bonnement adoré et j'ai hâte d'y retourner pour une nouvelle ballade !



Avez-vous déjà essayé les raquettes ? 

2 commentaires :

  1. Oh super! Ca donne envie! Je n'ai jamais testé les raquettes, et j'ai re-tenté le ski 2 jours cet hiver, ça faisait 20 ans que je n'en avais pas fait! je me suis régalée aussi! Bref : c'est beau la neige!

    RépondreSupprimer
  2. Hihi le ski j'essayerais peut être un jour va savoir ! :)

    RépondreSupprimer

Made With Love By The Dutch Lady Designs